header background
Chercher

LA RÉFÉRENCE EN

TRANSPORT EN COMMUN

AU QUÉBEC

Un moteur de l’économie

Un stimulant pour notre économie

De façon précise, en 2013, les activités de l’ensemble des sociétés de transport en commun du Québec ont eu des retombées économiques positives, car elles ont soutenu 16 831 emplois directs de qualité et 4 140 indirects (années-personnes); Conjointement, les neuf sociétés ont injecté plus de 2,5 milliards de dollars dans l’économie du Québec; elles ont permis de générer des recettes fiscales de 366,1 millions de dollars pour le gouvernement du Québec et de 129,5 millions pour le gouvernement fédéral.

Un moteur d’activité commerciale important pour le Québec

Des entreprises québécoises comme Bombardier et Nova Bus, dont le savoir-faire est reconnu à l’échelle internationale, témoignent de l’impact économique généré par les investissements en transport en commun.

Par ailleurs, selon la Chambre de commerce du Montréal métropolitain , les retombées des dépenses du transport en commun dans l’économie québécoise, sont bien supérieures à celles faites dans le secteur automobile. Ainsi, 10 millions $ dépensés en transport en commun contribuent à soutenir 183,6 emplois-années-personnes et 17,7 millions $ en valeur ajoutée. En comparaison, la même somme dépensée en transport automobile génère 66,1 emplois-années-personnes et 6,8 millions $ en valeur ajoutée. Le transport en commun a donc un impact sur l’économie québécoise près de trois fois supérieur à celui du transport privé par automobile, tant en matière d’emploi que d’argent.

Un créateur de valeur

La présence du transport en commun sur un territoire a des retombées positives, parce qu’il accroit la valeur foncière des propriétés; favorise le développement d’aménagements résidentiels, institutionnels et commerciaux et diminue la congestion routière et les coûts qui y sont liés.

Une option de transport abordable et accessible

Selon une étude de l’ATUQ portant sur la Contribution du transport en commun au développement durable du Québec, se déplacer en transport en commun est neuf fois moins cher que se déplacer en automobile. Le transport en commun offre donc une option de transport abordable aux citoyens dans un contexte de hausse du prix du carburant et il favorise le tourisme, car il améliore l’accessibilité aux points d’attraction d’une région.


Liens utiles


Ces données proviennent de l’étude sur les impacts économiques réalisée par l’ATUQ en 2014. Des données pour chaque société de transport sont également disponibles dans la section des études.

Chambre de commerce du Montréal métropolitain, étude réalisée en collaboration avec SECOR (2010), Le transport en commun, Au cœur du développement économique de Montréal, 58 pages.

Partager

LA RÉFÉRENCE EN TRANSPORT EN COMMUN  | 514 280-4640