header background
Chercher

LA RÉFÉRENCE EN

TRANSPORT EN COMMUN

AU QUÉBEC

Nouvelles précédentes

Des innovations québécoises en transport en commun présentées à des visiteurs des 4 coins de la planète!

Sommet mondial des transports publics de l’Union Internationale des Transports Publics (UITP)

Author: ATUQ/lundi 29 mai 2017/Categories: Nouvelles

Rate this article:
No rating
Du 15 au 17 mai dernier, l’AMT et la STM ont été les hôtes du Sommet mondial des transports publics de l’Union Internationale des Transports Publics (UITP) et l’événement a été un succès sur toute la ligne! L’ATUQ en profite d’ailleurs pour réitérer ses félicitations aux organisateurs. 

Immédiatement après le Sommet, la Société de transport de Laval, le Réseau de transport de Longueuil et la Société de transport de l’Outaouais ont ouvert leurs portes à 75 personnes provenant de partout dans le monde et de différents secteurs afin de leur présenter des projets novateurs. « C’est la première fois que de telles visites étaient offertes à la suite d’un Sommet UITP et l’ATUQ a été fière de les avoir organisées avec les sociétés participantes», précise M. Marc-André Varin, directeur général de l’ATUQ. 

Système de mesures préférentielles pour autobus de la Société de transport de Laval
Au cours de l’année 2016, la Société de transport de Laval a déployé un vaste programme de mesures préférentielles pour autobus (voies réservées, feux de circulation intelligents, etc.). Le système permet de prioriser les autobus ayant les plus grands retards par rapport aux autres, et aussi ceux qui ont une charge plus importante à bord du véhicule. À Laval, 90 % des feux de circulation sont dotés de ce système. 











Le déplacement vers Laval s’est fait à bord d’un autobus entièrement électrique.









En route, il a été question des performances de ce véhicule et de la volonté de la Société de transport de Laval d’aller résolument de l’avant vers l’électrification de son réseau.





 

 

À l’arrivée à la Société de transport de Laval, une présentation de l’ensemble des équipements embarqués (GPS, ordinateurs de bord, console du chauffeur, affichage pour les clients, compteurs de passagers, etc.) a été faite à bord d’un autobus du réseau.








Ensuite, il y a eu une visite du Centre des opérations d’où tous les autobus sont suivis en temps réel avec mesure du respect de l’horaire et de la charge à bord. 

La transition du BRT au LRT dans l’axe du pont Champlain, selon le Réseau de transport de Longueuil
La voie réservée du pont Champlain liant Longueuil et Montréal est un corridor de transport en commun névralgique. Le RTL est un des principaux utilisateurs de cette voie réservée et en assure la gestion en tant que gestionnaire délégué par l’Agence métropolitaine de transport. 

Mise en place en 1978 comme mesure temporaire, la voie réservée du pont Champlain permet aujourd’hui à près de 400 autobus et plus de 20 000 usagers en pointe du matin et du soir d’accéder et de revenir de façon rapide et sécuritaire au centre-ville de Montréal à partir de l’agglomération de Longueuil. Avec les années, les améliorations continues aux infrastructures et la popularité grandissante des services ont fait de cet axe de transport collectif un réel Bus Rapid Transit (BRT). 

Aujourd’hui, considérant les forts volumes de déplacements dans le corridor, l’opération quotidienne révèle des défis considérables, d’autant plus qu’une réelle transformation des villes et quartiers limitrophes s’opère actuellement. Toutes les conditions de succès étant maintenant réunies, au cours des prochaines années ce corridor de transport collectif sera intégré dans un nouveau réseau électrifié : le Réseau électrique métropolitain. Nous sommes donc à l’aube de grands changements pour le transport collectif dans la région métropolitaine et les participants à cette visite ont été à même de le constater!


Cette visite aura permis aux participants d’apprécier l’importance de cet axe de transport collectif tout en comprenant la complexité opérationnelle de la voie réservée. 

 

 

 




 

 

 

Les participants ont également pu visiter le Terminus centre-ville, de même que le Terminus Panama.

Visite au cœur du Rapibus et du tout nouveau Centre de transport de la Société de transport de l’Outaouais
Cette visite s’est échelonnée sur deux jours : d’abord une visite de l’usine d’assemblage du Citadis Spirit, un véhicule léger sur rail d’Alstom destiné au service O-train de la ligne de la confédération d’Ottawa, puis une activité touristique le long de rivière des Outaouais pour découvrir un coin unique de la Capitale canadienne qui fête son 150e anniversaire cette année.   



 

 

 

 

Train Citadis Spirit en cours d’assemblage © Alstom


La deuxième journée, les participants se sont dirigés à Gatineau pour une visite du corridor Rapibus, un système unique au Québec exploité par la Société de transport de l’Outaouais. 



 



 

Les participants ont parcouru le Rapibus à bord d’un autobus hybride récent. En arrière-plan, on aperçoit le pont Noir enjambant la rivière Gatineau. 


Ce service rapide par bus est un corridor bidirectionnel construit le long de l’emprise ferroviaire existante du chemin de fer. D’une longueur de plus de 12 km, il est réservé exclusivement aux autobus. Il est doté de 10 stations offrant de nombreuses commodités, de stationnements incitatifs ainsi que d’une piste cyclable de10, 7 km! Parmi les nombreux avantages, mentionnons des routes à haute fréquence de passage, une capacité accrue et des autobus articulés plus propres et moins bruyants. 
 

 

 

 

 

 

 

Lors des visites des différentes stations du Rapibus, les visiteurs ont posé beaucoup de questions sur les matériaux utilisés et les services offerts.

Les participants ont ensuite visité le nouveau Centre de transport en commun de la Société de transport de l’Outaouais. D’une superficie de 290 000 pieds carrés, ce Centre présente de nombreux atouts ; une construction qui répond aux critères LEED, un éclairage D.E.L. intégral, un système central d'aspiration de la monnaie et des billets et un emplacement qui n’engendre aucune répercussion sur le milieu naturel, ce qui encourage l’utilisation d’anciens sites industriels. Il peut accueillir jusqu’à 192 autobus standards ou jusqu’à 128 autobus articulés. 

 

 

 

 

 

 

Un centre de transport à la fine pointe de la technologie et qui bénéficie d’une abondante lumière naturelle. 


Finalement, l’ATUQ remercie ses sociétés membres participantes pour l’organisation de ces visites. Les participants ont bien apprécié, d’autant plus que le beau temps était au rendez-vous! 



Print

Number of views (186)/Comments (0)

Tags:

LA RÉFÉRENCE EN TRANSPORT EN COMMUN  | 514 280-4640