header background
Chercher

LA RÉFÉRENCE EN

TRANSPORT EN COMMUN

AU QUÉBEC

Mot du directeur général

Deux mémoires déposés par l’ATUQ

Dans le cadre de son mandat, l’ATUQ doit mener des activités de représentation politique auprès des différents paliers gouvernementaux.  À l’occasion, ces activités se déroulent dans le cadre de consultations publiques où l’ATUQ est appelée à déposer un mémoire. Nous avons ainsi présenté deux mémoires en février et mars 2017.  Le premier concernant les consultations sur le Projet de loi 122 par la Commission de l’aménagement du territoire, alors que le second fait état de nos recommandations en matière de sécurité routière auprès de la SAAQ.  Dans les deux cas, une délégation de l’ATUQ a pu en faire une présentation orale.

Consultations sur le Projet de loi 122
Le Projet de loi 122 vise principalement à reconnaître les municipalités en tant que gouvernements de proximité en augmenter leur autonomie et leurs pouvoirs. Plusieurs mesures proposées sont favorables aux sociétés de transport en commun et leur confèrent des outils intéressants pour raffiner leurs pratiques contractuelles. 

Toutefois, la volonté du gouvernement de conférer de l’autonomie et de la flexibilité aux organismes municipaux doit nécessairement tenir compte des objets et de la mission singulière des sociétés de transport en commun.   À cette fin, l’ATUQ a exprimé le souhait que les sociétés de transport disposent de plus d’outils, lesquels sont déjà à la disposition du gouvernement du Québec et de plusieurs entités à vocation commerciale.  (Lire le mémoire complet)

Consultation publique sur la sécurité routière 
Le développement du transport en commun représente un élément important permettant de réduire les accidents de la route. Le simple fait d’utiliser ce mode de transport sécuritaire permet de réduire le risque d’un accident d’environ 10 fois.  Voilà le message principal que j’ai présenté à cette consultation.
Pour faciliter le développement du transport en commun, il est important de mettre en place et maintenir des infrastructures adaptées à ce type de transport. Pour ce faire, il faut avoir des routes conçues et entretenues de façon à faire place à ce type de véhicule. Finalement, les clientèles utilisant nos rues et routes doivent continuellement être sensibilisées au partage de la route avec les autobus particulièrement lorsqu’il y a présence d’une voie réservée. L’ATUQ et ses membres souhaitent continuer à être des partenaires actifs et proactifs dans l’amélioration constante de notre bilan routier, en contribuant à la recherche de solutions et à la sensibilisation auprès des usagers et des employés des sociétés de transport. À cet effet, nous avons présenté 11 recommandations à la SAAQ.
(Lire le mémoire complet)

Enfin, j’entreprends actuellement une tournée de visites des différentes sociétés de transport membre de l’ATUQ, que je tente de jumeler avec ma participation aux événements qui se tiennent dans les neuf grandes villes du Québec.  Après les installations de la  STL et de la STLévis à la fin de février, je me déplace vers Sherbrooke le 8 mars à l’occasion du Forum sur la mobilité intelligente. 

Au plaisir et à bientôt!

Marc-André Varin
Directeur général
Association du transport urbain du Québec (ATUQ)


 


Partager

LA RÉFÉRENCE EN TRANSPORT EN COMMUN  | 514 280-4640